• Le froid protège l'eau. N'utilisez que le robinet d'eau froide pour la boisson et la préparation des aliments.
  • Un robinet qui goutte peut consommer jusqu’à 44 000 litres d’eau à l'année soit un surcoût de 123 € par an.
  • La qualité sanitaire de l'eau potable en France est aujourd'hui l'une des meilleures du monde.

La collecte des eaux usées

ACTUALITÉS

Chaque année, avec le retour des basses températures, l’eau se transforme en glace et peut entraîner la casse des tuyaux et du compteur d’eau.

Quelques conseils sous la rubrique Protéger votre compteur.

Votre eau du robinet, source de confiance

Une très large majorité de Français exprime sa satisfaction et sa confiance à l’égard de l’eau du robinet à travers le baromètre TNS Sofres / CIEau.

  • En 2016, 87% d’entre eux se sont déclarés satisfaits du service public de l’eau,
  • 81% déclarent faire confiance en l’eau du robinet
  • 65% des Français déclarent aujourd’hui boire de l’eau du robinet tous les jours, alors qu’en 2001, ils n'étaient que 53%.

Pour en savoir plus sur la qualité de l’eau dans votre commune, rendez-vous dans votre mairie ou sur le site internet du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé. Une synthèse sur la qualité de l’eau est également envoyée une fois par an avec votre facture d’eau.

Le réseau d'assainissement d'une agglomération a pour fonction de collecter les eaux usées pour les conduire à la station d'épuration. Le transport des eaux usées vers la station de traitement s'effectue généralement grâce à la gravité mais lorsque la configuration du terrain ne le permet pas, différents procédés peuvent être mis en place tels qu'une pompe ou un poste de relevage. Le circuit de collecte des eaux usées doit faire l'objet d'études. En effet, si les volumes d'eaux usées domestiques sont assez prévisibles et contrôlables, il n'en va pas de même pour les eaux pluviales.

Le réseau de collecte des eaux usées peut être un réseau unitaire ou un réseau séparatif.

  • Le réseau unitaire

Avec ce système, les eaux usées domestiques et les eaux pluviales s'évacuent dans les mêmes canalisations. Ce réseau a pour avantage d'être économique (un seul réseau à conduire et à gérer) et simple (toute erreur de branchement est exclue). Les brutales variations de débit des eaux pluviales doivent être prises en compte lors de la conception des collecteurs et des ouvrages de traitement.

  • Le réseau séparatif

Dans ce cas, les eaux domestiques et les eaux pluviales ont chacune leur propre réseau de collecte. Ce système permet d'éviter le risque de débordement d'eaux usées dans le milieu naturel en cas de fortes pluies et d'adapter les traitements réalisés à la station d'épuration suivant la nature des eaux.